François Carrazé

Au XVIe siècle, les guerres de religion vont apporter à la Provence leur lot de désolation. Parmi les conflits qui s’y déroulent, celui qui eut pour théâtre Saint-Maximin ne fut pas des moindres. En août 1590, les troupes du duc de Savoie font le siège de Saint-Maximin qui avait pris le parti du roi contre les Ligueurs. Après 15 jours de résistance farouche les assiégeants sont repoussés mais la ville a souffert.
Analysant les données du cadastre de 1588, François Carrazé présente le maillage des auberges, hôtelleries et logis existant alors à Saint-Maximin en cette fin du XVIe siècle. Mais l’information va plus loin : le livre terrier livre des indications sur les destructions partielles ou totales dues à la guerre touchant ces établissements ainsi que beaucoup d’autres biens.

(Visited 8 times, 1 visits today)
Close Search Window