René Héraud

Importants jusqu’au XIXe siècle, la culture et le commerce de la prune se sont développés à Brignoles au tout début du XVIe siècle : c’est le nom de la ville qui fut retenu pour cette spécialité de prune séchée et « Brignolle » devint rapidement la marque du produit.
L’appellation persista jusqu’à la fin du XVIIIe siècle alors qu’en d’autres lieux de Provence, on désignait les prunes séchées par le nom de « Pistole ». René Héraud, grand spécialiste de l’histoire de Brignoles retrace ici l’histoire locale de cette production.

(Visited 11 times, 1 visits today)
Close Search Window